Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques

Adrian Stimson Artiste en arts visuels et performeur

Adrian Stimson, sur l’histoire, la rédemption et le fait d’exorciser l’énergie

Un film de Rhayne Vermette

« Il nous rappelle sans cesse que nous parlons d'êtres humains, de communautés et du domaine spirituel. »

 « Dans ses œuvres, Stimson utilise régulièrement des matériaux réels, tels qu’une peau de bison ou des vestiges du pensionnat qu’il a fréquenté, pour ancrer son esthétique dans une expérience concrète ou une réalité matérielle.

C’est ce qui fait la différence avec d’autres esthétiques post-modernes et c’est pourquoi son travail oscille entre deuil et chaos. Il nous rappelle sans cesse que nous parlons d’êtres humains, de communautés et du domaine spirituel. Nous ne pouvons pas nous contenter de construire un avenir sans revenir sur le passé par le biais d’un examen honnête et rigoureux. C’est dans l’exécution du jeu, dans la création d’espaces de deuil, dans la fiction, dans la conservation d’histoires alternatives, dans le lâcher-prise, dans le maintien du traumatisme de la colonisation, et dans l’exploration du sacré et du sacrilège que Stimson se démarque en tant qu’agent radical du changement qui ne se contente pas de présenter des calembours post-modernes. » - Wanda Nanibush, conservatrice de l’art autochtone, département de l’art autochtone et canadien, Musée des beaux-arts de l’Ontario

Mis en candidature par
Tomas Jonsson, artiste en arts visuels, auteur, organisateur culturel

Logo Banque d'art

Regardez les œuvres de l’artiste dans la collection de la Banque d’art du Conseil des arts.

Œuvres choisies

Adrian Stimson, Shaman Exterminator Sunrise 2, 2005, image de la performance. Photo : Happy (Ian) Grove

Adrian Stimson, Shaman Exterminator Sunrise 2, 2005, image de la performance. Photo : Happy (Ian) Grove

Adrian Stimson, Putting the WILD Back Into The WEST, 2008, image de la performance. Collection Adrian Stimson et Lori Blondeau. Photo : Henri Robideau

Adrian Stimson, Putting the WILD Back Into The WEST, 2008, image de la performance. Collection Adrian Stimson et Lori Blondeau. Photo : Henri Robideau

Adrian Stimson, Beyond Redemption, 2010, installation, dimensions variables, bison empaillé, 2,23 m de long x 1,52 m de haut, 10 tuniques en peau de bison drapées sur des croix noires disposées autour d’un bison. Photo : Eve Kotyk, de l’ancienne Mendel Art Gallery

Adrian Stimson, Beyond Redemption, 2010, installation, dimensions variables, bison empaillé, 2,23 m de long x 1,52 m de haut, 10 tuniques en peau de bison drapées sur des croix noires disposées autour d’un bison. Photo : Eve Kotyk, de l’ancienne Mendel Art Gallery

Adrian Stimson, Gordon’s Indian Residential School 5/6, 2013, acrylique sur des toiles en bois, 35,56 cm x 50,8 cm

Adrian Stimson, Gordon’s Indian Residential School 5/6, 2013, acrylique sur des toiles en bois, 35,56 cm x 50,8 cm

Adrian Stimson, Spirit Alliance, 2014, sculpture, dimensions variables. Collection de la Ville de Saskatoon. Photo : Grant Kernan

Adrian Stimson, Spirit Alliance, 2014, sculpture, dimensions variables. Collection de la Ville de Saskatoon. Photo : Grant Kernan

Adrian Stimson, As Above So Below, 2015, vidéo, 10 min 24 s.

Adrian Stimson, As Above So Below, 2015, vidéo, 10 min 24 s.

Visionner la vidéo sur YouTube

Les gagnantes et gagnants de 2018

Proposez la candidature d'une ou d’un artiste dès aujourd’hui!

Vous connaissez une personne qui mérite de recevoir un prix GGArts? Date limite : le 1er juin

Proposez une candidature

Remerciements spéciaux à nos partenaires

Logo Fondation de la Famille Samuel et Saidye Bronfman
Logo Musée des beaux-arts du CanadaLogo Musée canadien de l'histoireLogo Alliance des arts médiatiques indépendantsLogo Monnaie royale canadienneVIA RailLogo Air Canada