Jeff Thomas Conteur-photographe
Ottawa, Ontario

Jeff Thomas, conteur-photographe

Jeff Thomas est un artiste photographe, auteur, conférencier et commissaire autodidacte. Ses œuvres font partie de grandes collections au Canada, aux États-Unis et en Europe. Parmi ses expositions solo, mentionnons : Birdman Rising; A Necessary Fiction: My Conversation with Edward S. Curtis and George Hunter; The Dancing Grounds et Resistance Is NOT Futile. Il a aussi participé à de nombreuses expositions collectives, dont : Les photos de famille; Toronto: Tributes + Tributaries, 1971-1989; Land/Slide: Possible Futures; SAKAHÀN et UNMASKING: Arthur Renwick, Adrian Stimson, Jeff Thomas. Il a reçu le Prix du duc et de la duchesse d’York en photographie du Conseil des arts du Canada, le prix Karsh en photographie et un REVEAL – Prix en art autochtone. De plus, il a été intronisé à l’Académie royale des arts du Canada. Iroquois urbain, Jeff Thomas est né à Buffalo, dans l’État de New York, et vit maintenant à Ottawa, en Ontario.

jeff-thomas.ca

« Je n’admire personne autant que Jeff Thomas. Son intelligence, sa générosité et son intégrité sous-tendent et éclairent chaque aspect de son art, qu’il utilise pour donner un sens au monde et l’améliorer. Son travail a changé notre façon de voir le monde et nous a donné les outils intellectuels pour une agentivité critique dont nous ne saurions nous passer. »

— Richard Hill, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études autochtones, Université d’arts et de design Emily Carr

« Jeff Thomas est un artiste, auteur, commissaire, pédagogue, et surtout, un intellectuel formidable qui se dévoue au rétablissement et à la réhabilitation des façons autochtones d’apprendre et de communiquer. Pendant près de quatre décennies, ses œuvres ont ému un nombre incalculable de jeunes artistes, d’aînés dans des réserves, de touristes en visite dans des musées nationaux, d’écoliers, d’universitaires, de cinéastes et de membres du grand public.

Je suis constamment émue et mise au défi par l’espoir manifeste que Jeff Thomas révèle dans toutes ses œuvres; en contemplant plutôt qu’en condamnant, même les passés les plus douloureux, les personnes et les communautés peuvent guérir et apprendre. »

Auteure de la mise en candidature :
Jen Budney, commissaire et critique indépendante, boursière postdoctorale, Université de la Saskatchewan

Logo Banque d'art

Regardez les œuvres de l’artiste dans la collection de la Banque d’art du Conseil des arts.

« Je suis constamment émue et mise au défi par l’espoir manifeste que Jeff Thomas révèle dans toutes ses œuvres; en contemplant plutôt qu’en condamnant, même les passés les plus douloureux, les personnes et les communautés peuvent guérir et apprendre. »

Œuvres choisies

Jeff Thomas, This Is Not Nostalgia, 2018, impression pigmentaire, 50,8 x 101 cm. Collection de l’artiste. Photo : Jeff Thomas. Triptyque de deux photos récentes d'Autochtones entourant une toile illustrant un Autochtone en costume traditionnel.

Jeff Thomas, This Is Not Nostalgia, 2018, épreuve pigmentaire, 50,8 cm x 101 cm. Collection de l’artiste.

Jeff Thomas, White Corn, detail du panneau, 1990, épreuve pigmentaire, 50,8 cm x 127 cm. Collection de l’artiste. Photo : Jeff Thomas. Photo noir et blanc d'épis de maïs séchant à l'extérieur.

Jeff Thomas, White Corn, détail du panneau, 1990, épreuve pigmentaire, 50,8 cm x 127 cm. Collection de l’artiste.

Jeff Thomas, Greg Hill @ The Champlain Monument, 2001, photo couleur épreuve chromogène, dans la série Seize the Space, 81,0 cm x 65,0 cm. Banque d’art du Conseil des arts du Canada. Photo : Jeff Thomas. Un Autochtone agenouillé devant la statue de Champlain dont on ne voit que le bas.

Jeff Thomas, Greg Hill @ The Champlain Monument, 2001, photographie couleur, épreuve chromogène, dans la série Seize the Space, 81 cm x 65 cm. Collection de la Banque d’art du Conseil des arts du Canada.

Jeff Thomas, North American Indian, 2018, photo couleur, 85 x 102 cm. Collection de la Banque d’art du Conseil des arts du Canada. Photo : Jeff Thomas. Figurine d'un Autochtone en costume traditionnel devant un camion-remorque.

Jeff Thomas, North American Indian, 2005, photographie couleur, 85 cm x 102 cm. Collection de la Banque d’art du Conseil des arts du Canada.

Jeff Thomas, Traditional Powwow Dancer Joseph Crowe, Saultaux, 1990, photo couleur, 50,5 cm x 40,5 cm. Banque d’art du Conseil des arts du Canada. Photo : Jeff Thomas. Danseur de pow-wow de la première nation Saultaux en costume traditionnel.

Jeff Thomas, Traditional Powwow Dancer Joseph Crowe, Saultaux, 1990, photographie couleur de la série Strong Hearts, 50,5 cm x 40,5 cm. Collection de la Banque d’art du Conseil des arts du Canada.

Jeff Thomas, The Doctrine of Discovery, 2018, épreuve pigmentaire, 50,8 cm x 127 cm. Collection de l’artiste. Photo : Jeff Thomas. Triptyque de photos montrant un jeune autochtone avec un t-shirt illustrant la découverte du nouveau monde.

Jeff Thomas, The Doctrine of Discovery, 2018, épreuve pigmentaire, 50,8 cm x 127 cm. Collection de l’artiste.

Jeff Thomas, The First Spike, 2018, épreuve pigmentaire, 50,8 x 137 cm. Collection de l’artiste. Photo : Jeff Thomas. Triptyque d'une photo récente et une d'époque entourant une illustration, toutes trois évoquant les trains.

Jeff Thomas, The First Spike, 2018, épreuve pigmentaire, 50,8 cm x 137 cm. Collection de l’artiste.

Jeff Thomas, Traditional Powwow Dancer Joseph Crowe, Saultaux, 1990, photographie couleur de la série Strong Hearts, 50,5 cm x 40,5 cm. Collection de la Banque d’art du Conseil des arts du Canada.

Jeff Thomas, Returning the Gaze: Kevin Haywahe – Assiniboine, 2003, photographie couleur de la série Strong Hearts, 118 cm x 167 cm. Collection de la Banque d’art du Conseil des arts du Canada.

Les gagnantes et gagnants de 2019

Proposez la candidature d'une ou d’un artiste dès aujourd’hui!

Vous connaissez une personne qui mérite de recevoir un prix GGArts? Date limite : le 1er juin

Proposez une candidature