Stephen Andrews Artiste en arts visuels
Toronto, Ontario

Stephen Andrews, artiste en arts visuels

Stephen Andrews est un artiste en arts visuels originaire de Sarnia, en Ontario. Il fait du dessin, de l’animation et de la peinture. Il a récemment ajouté deux cordes à son arc : la céramique et la chorégraphie. Au cours des 30 dernières années, il a exposé ses œuvres au Canada, aux États-Unis, au Brésil, en Écosse, en France et au Japon. On trouve de ses œuvres dans les collections du Musée des beaux-arts du Canada, du Musée des beaux-arts de l’Ontario, de la Belkin Art Gallery et dans de nombreuses collections privées. Il s’intéresse à la mémoire, à l’identité et à la technologie, et à leurs représentations dans différents médias. Les différents aspects de la reproduction mécanique, quels qu’ils soient, sont recréés à la main, pour tenter de représenter à la fois le message et la manière dont il est transmis. L’aspect fait à la main procure une certaine fiabilité qui ne saurait être tenue pour acquise avec les images produites à l’aide de la technologie. Stephen Andrews vit et travaille à Toronto, en Ontario.

http://stephenandrewsartist.com/

« Depuis plusieurs décennies, Stephen Andrews confronte l’état fragile de notre monde avec ingéniosité et dévouement. Les effets du SIDA, l’intensification des guerres et de la surveillance, et le monde décentré par le capitalisme mondial ont laissé une trace indélébile sur son œuvre. Il explore ces enjeux avec une conscience aiguë de l’instabilité.

L’ampleur de sa vision est ancrée dans l’expérience de grands voyages, d’échanges avec ses collègues, à la maison et à l’étranger, et d’une curiosité à propos du monde qui l’entoure, et dans lequel il cherche à trouver sa propre place, en lien avec le récit plus vaste de la vie contemporaine.

Présence active sur la scène artistique, Stephen Andrews, qui est reconnu à l’échelle nationale et mondiale, a contribué à façonner le climat critique et international des arts contemporains du Canada, a soutenu des artistes émergents avec une générosité exceptionnelle, tout en traitant du VIH/SIDA, de la censure, et des politiques liées au travail et contre la mondialisation. »

Auteures de la mise en candidature :
Jessica Bradley, commissaire indépendante et Marnie Fleming, conservatrice émérite, Oakville Galleries

Logo Banque d'art

Regardez les œuvres de l’artiste dans la collection de la Banque d’art du Conseil des arts.

« Depuis plusieurs décennies, Stephen Andrews confronte l’état fragile de notre monde avec ingéniosité et dévouement.»

Œuvres choisies

Aimant de réfrigérateur représentant 12 gros plans d'hommes en noir et blanc avec leur signature.

Stephen Andrews, Apostles (aimant), 1996-1997, 43 cm x 29 cm. Diverses collections.

Stephen Andrews, Facsimile (Part Two), 1993, huile, graphite, cire sur panneau et rouleau de papier de piano mécanique sur tablette, 72 cm x 386 cm. Collection d’Oakville Galleries. Photo : Toni Hafkenscheid. 24 tableaux noir et blanc représentant des hommes en gros plan.

Stephen Andrews, Facsimile (Part Two), 1993, huile, graphite, cire sur panneau et rouleau de papier de piano mécanique sur tablette, 72 cm x 386 cm. Collection d’Oakville Galleries. Photographie : Toni Hafkenscheid.

À gauche : Stephen Andrews, 1st Part of the 2nd Half (Left), 2001, technique mixte sur Mylar, 744 cm x 102 cm. Collection de la Morris and Helen Belkin Art Gallery, Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, C.-B. Nombreuses séries de négatifs photo placés à la verticale.  À droite : Stephen Andrews, 1st Part of the 2nd Half (Right), 2001, technique mixte sur Mylar, 744 cm x 102 cm. Collection de la Morris and Helen Belkin Art Gallery, Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, C.-B. Nombreuses séries de négatifs photo placés à la verticale.

À gauche : Stephen Andrews, 1st Part of the 2nd Half (Left), 2001, technique mixte sur Mylar, 744 cm x 102 cm. Collection de la Morris and Helen Belkin Art Gallery, Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, C.-B.

À droite : Stephen Andrews, 1st Part of the 2nd Half (Right), 2001, technique mixte sur Mylar, 744 cm x 102 cm. Collection de la Morris and Helen Belkin Art Gallery, Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, C.-B.

Stephen Andrews, Heaven, 2012, huile sur toile, 243,84 cm x 182,88 cm. Collection de l’Art Gallery of Ontario, Toronto, Ontario. Toile montrant un ciel étoilé.

Stephen Andrews, Heaven, 2012, huile sur toile, 243,84 cm x 182,88 cm. Collection de l’Art Gallery of Ontario, Toronto, Ont.

Stephen Andrews, Monster, 1989, huile, graphite, cire sur livre dépliant, 44,5 cm x 500 cm. Collection du McDonald Stewart Art Centre, Guelph, Ontario. Œuvre horizontale mince représentant différentes formes humaines.

Stephen Andrews, Monster, 1989, huile, graphite, cire sur livre dépliant, 44,5 cm x 500 cm. Collection du McDonald Stewart Art Centre, Guelph, Ont.

Stephen Andrews, Monster (détail), 1989, huile, graphite, cire sur livre dépliant, Collection du McDonald Stewart Art Centre, Guelph, Ontario. Croquis superposés faits de lignes blanches sur fond noir représentant un homme nu dans trois positions différentes.

Stephen Andrews, Monster (détail), 1989, huile, graphite, cire sur livre dépliant, Collection du McDonald Stewart Art Centre, Guelph, Ont.

Stephen Andrews, Maquette for Mosaic, 2018, mosaïque (céramique et verre), 10,67 m x 3,35 m. Collection de la chancellerie du Canada, Paris, France. Mosaïque horizontale d'une foule avec des flashes de photo.

Stephen Andrews, Maquette for Mosaic, 2018, mosaïque (céramique et verre), 10,67 m x 3,35 m. Collection de la chancellerie du Canada, Paris, France.

Stephen Andrews, Maquette for Mosaic (détail), 2018, mosaïque (céramique et verre), 10,67 m x 3,35 m. Collection de la chancellerie du Canada, Paris, France. Mosaïque à prédominance bleutée faite de céramique et de verre.

Stephen Andrews, Maquette for Mosaic (détail), 2018, mosaïque (céramique et verre), 10,67 m x 3,35 m. Collection de la chancellerie du Canada, Paris, France.

Stephen Andrews, Personals, 1994, collage (technique mixte), 14 cm x 14 cm. Collection de l’artiste. Petite annonce de rencontre écrite par un homme gai, avec photo, découpée et épinglée sur un mur.

Stephen Andrews, Personals, 1994, collage (technique mixte), 14 cm x 14 cm. Collection de l’artiste.

Les gagnantes et gagnants de 2019

Proposez la candidature d'une ou d’un artiste dès aujourd’hui!

Vous connaissez une personne qui mérite de recevoir un prix GGArts? Date limite : le 1er juin

Proposez une candidature